L’armure d’Iron Man imprimé en 3D, taille réelle – Myron 3D

L’armure d’Iron Man imprimé en 3D, taille réelle – Myron 3D

Il aura fallu 14 mois de travail et 2.89 km de filaments de plastique pour finir et imprimer en 3D l’armure d’Iron Man.

Depuis l’arrivée des imprimantes 3 D, nous allons de découverte en découverte ! Nous sommes souvent gâtés par la création du masque pour habiller le costume de notre super héros préféré. Mais aujourd’hui nous nous découvrons une sacrée surprise avec ce déguisement d’Iron Man imprimé complètement en 3D.

Ross Wilkes âgé de tous justes 20 ans s’est lancé dans le projet fou de créer un déguisement détaillé et grandeur nature du super héros Iron Man tiré des comics Marvel.

Début 2013 Ross Wilkes lance son projet grâce aux à ses bonnes résolutions qu’il s’est fixé pour la nouvelle année. Il lui aura fallu 14 mois pour aboutir à la fameuse armure de Tony Stark !

« Créer mon propre costume d’Iron Man a été un défi incroyable », dit Ross Wilkes.
« Avant que je puisse commencer, j’ai dû apprendre les rudiments de l’impression 3D et j’ai appris le reste des techniques tout le long de mon projet. Je suis très heureux de ce que j’ai réussi à créer à l’aide d’une imprimante 3D, et de voir que la combinaison complète d’Iron Man est vraiment incroyable. »

Création de Ross Wilkes - Iron Man imprimé avec une imprimante 3D Velleman 8200
Création de Ross Wilkes – Iron Man imprimé avec une imprimante 3D Velleman 8200

Ross Wilkes a utilisé une seule imprimante 3D Velleman K8200, qu’il a achetée sous forme de Kit en 2013. Il a utilisé aussi 32 bobines de filaments plastiques de 1 kg l’unité ce qui représente globale 2.89 km ! En plus l’imprimante Velleman 8200 possède qu’une zone de travail de 20 x 20 x20 cm, Ross Wilkes a dû par conséquent créer son costume d’Iron Man en plusieurs centaines de pièces devant s’emboiter parfaitement ensemble comme un puzzle géant.

Trois couleurs différentes de filaments ont été utilisées pour le corps principal de la combinaison soient le rouge, l’or et le gris. Il a même reproduit le générateur de la poitrine centrée au niveau de la région du sternum. Contrairement à de nombreux projets antérieurs que nous avons vus, Ross Wilkes n’a pas peint ou utiliser un technique de substitution pour faire les finitions de l’armure. Comme vous pouvez le voir sur les photos de l’article, Ross Wilkes a vraiment fait un travail remarquable sur la réalisation et le rendu précis du déguisement qui ressemble à celui que nous pouvons voir dans le film de Jon Favreau

Laisser un commentaire