Pièces de rechange pour véhicule amphibie d'assaut imprimées en 3D avec HP Metal Jet

Pièces de rechange pour véhicule amphibie d'assaut imprimées en 3D avec HP Metal Jet

En 2018, HP a annoncé qu'il entrait dans le secteur métallique de l'industrie du marketing additif avec l'introduction de sa technologie Metal Jet. Alors que Metal Jet a été utilisé pour des applications dans l'industrie automobile, le Corps des Marines des États-Unis l'adopte maintenant pour fabriquer des pièces pour un type de véhicule très différent: l'AAV à l'épreuve des balles de 26 tonnes ou le véhicule amphibie d'assaut. Surnommé l'AmTrac, les AAV ont transporté plus de 20 humains et un entrepôt de fournitures à la fois sur le rivage en toute sécurité depuis 1972, se précipitant dans l'eau à 20 km / h. Le parc compte plus de 1 000 véhicules, qui seront tous supprimés progressivement au cours des deux prochaines décennies.

Un AAV (véhicule amphibie d'assaut)

Malheureusement, parce que les AAV devraient prendre leur retraite, les fabricants privés qui fabriquent depuis longtemps des pièces de rechange pour les véhicules sont moins enclins à le faire maintenant. Cela a un effet négatif sur la chaîne d'approvisionnement de l'USMC: les AAV sont inutilisés et les Marines peuvent même se battre sans eux.

Kristin Holzworth, scientifique en chef pour le Marine Corps Systems Command

HP Metal Jet

Cette

“We go into some pretty remote areas and the supply chain is just not available to us yet. So, the ability to make our own parts at the point of need is critically important,” said Scott Adams, a civilian member of the USMC.

La plupart de ces pièces étaient auparavant fabriquées par fabrication soustractive, mais, en utilisant l'impression 3D sur métal, elles peuvent être produites en masse beaucoup plus rapidement. Les imprimantes à jet de métal peuvent placer jusqu'à 630 millions de gouttes de liant liquide de taille nanogramme par seconde sur le lit de poudre, et un polymère lie les particules métalliques ensemble pendant le processus pour fabriquer des pièces à haute résistance.

“Being able to clasp (what used to require) 50 different, subtractive-manufacturing lines into a couple of prints, you almost can’t even put words to that. The efficiencies that are likely to come from that are absolutely astronomical,” said USMC Col. Patrick M. Col. Tucker, commanding officer of Combat Logistics Regiment 15 at Camp Pendleton, California, where marines train in AAVs.

Exemples de pièces de rechange imprimées en 3D pour AAV.

Une analyse du Marine Corps réalisée en avril a révélé que de nombreux AAV doivent attendre, en moyenne, 140 jours pour obtenir des pièces de rechange, dont certaines sont en rupture de stock depuis plus d'un an.

“It takes those Assault Amphibious Vehicles offline. As of (April 1), here at Camp Pendleton, we had 41 of our 214 vehicles in maintenance. It’s a very important platform to our combat readiness,” explained Col. Tucker, who served in the Iraq War and helps manage the Metal Jet program.

De plus, l'impression 3D Metal Jet permet aux soldats de fabriquer des assemblages de plusieurs pièces en une seule pièce, plutôt que de les souder ensemble.

Sgt. Jonathan Anderson, qui fait partie du 1er Bataillon d'approvisionnement au Camp Pendleton, a déclaré:

À l'heure actuelle, moins d'AAV peuvent être utilisés pour la formation au Camp Pendleton, et même sur le terrain dans des bases éloignées, en raison de la pénurie actuelle de pièces.

Le colonel Tucker a noté:

Bientôt, les pièces AAV imprimées en 3D du programme Metal Jet entreront dans la première phase de test pour s'assurer qu'elles fonctionnent correctement dans les véhicules d'essai et ont une taille et un poids précis. Holzworth dit qu'il

L'un des 1024 AAV que le US Marine Corps espère équiper de pièces de rechange imprimées en 3D

Une fois les tests terminés, la flotte d'AAV en retraite sera révisée beaucoup plus rapidement.

“It’s all about equipment readiness, and about our ability to deploy into an area or to sustain ourselves while we are there,” said Adams, who is on the team working to equip AAVs with 3D printed parts.

Le colonel Tucker déclare que l'AAV est un

Parce que le Marine Corps est si petit, il a ce que le colonel Tucker appelle un

“That’s why something like rapid metal is so interesting. This capability would allow us to move around that problem,” Col. Tucker said.

Discutez de cette histoire et d'autres sujets relatifs à l'impression 3D sur

(Source / Images: HP)

Les pièces de rechange post pour véhicule amphibie d'assaut imprimées en 3D avec HP