Relativity sécurise un nouveau site de lancement en Californie pour les fusées imprimées en 3D

Relativity sécurise un nouveau site de lancement en Californie pour les fusées imprimées en 3D

Un nouveau site de lancement à Vandenberg Air Force Base en Californie du Sud sera Relativity Space

Pour renforcer ses capacités de lancement, Relativity a signé un accord sur le droit d'entrée avec la 30th Space Wing de la United States Air Force pour commencer l'évaluation de la viabilité des opérations de lancement sur le site potentiel. L'endroit choisi pour la relativité

“We’re honored to begin this partnership with the 30th Space Wing and join the exclusive group of private space companies able to conduct launches at Vandenberg,” said Tim Ellis, CEO of Relativity. “The West Coast launch facilities allow Relativity to provide affordable access to polar and sun sync orbits that are critical for both government and commercial customers. The geographic southerly position of B-330 at Vandenberg offers schedule certainty and increased launch frequency that will be advantageous to our Terran 1 customers.”

Accueil de la 30e Escadre spatiale, qui gère le ministère de la Défense

“The 30th Space Wing takes great pride in supporting the next generation of leaders in space. We are impressed by Relativity’s innovative approach to reinventing aerospace manufacturing via 3D metal printing and robotics paired with an executive team of seasoned aerospace leaders. We look forward to working with Relativity as its West Coast launch partner for many years to come,” stated Colonel Anthony J. Mastalir, 30th Space Wing commander at Vandenberg Air Force Base.

Relativité

Perturbant 60 ans d'aérospatiale, la startup californienne repousse les limites de la fabrication additive en tentant d'imprimer en 3D des fusées de classe orbitale entières. Basée à l'origine à Los Angeles, l'usine autonome de fusées et leader des services de lancement de constellations de satellites a récemment transféré ses travaux vers un site de 120 000 pieds carrés à Long Beach, en Californie, qui abritera à la fois la société.

Jusqu'à présent, nous n'avons entendu parler que de quatre clients à bord du manifeste Terran 1, à savoir Télésat, mu Space, Spaceflight et Momentus Space. Cependant, Relativity a également révélé mercredi, via une publication sur Twitter, son cinquième contrat de lancement avec l'opérateur de satellites Iridium Communications. Selon la société, jusqu'à six satellites de communication Iridium NEXT devraient être lancés au plus tôt en 2023 à partir du nouveau site de lancement qui sera construit à Vandenberg.

Iridium

Concentré sur l'élargissement des possibilités de l'expérience humaine en construisant un avenir dans l'espace plus rapidement, et en commençant par les fusées, Relativity a travaillé à une technologie pionnière qui leur permet de réduire le nombre de pièces 100 fois en imprimant sur Terran 1

Lancement du Complexe 16 à Cape Canaveral, en Floride (Crédit: Relativity Space)

Au cours des cinq dernières années, la société a effectué plus de 300 essais de mise à feu de ses moteurs-fusées Aeon dans le cadre d'un programme d'essais moteur effectué au complexe d'essai E4 et E2 de la NASA.

La relativité progresse rapidement vers le lancement de la première fusée entièrement imprimée en 3D dans l'espace alors qu'elle continue de s'engager dans des partenariats public-privé. En fait, ce dernier accord représente un autre jalon que la société a obtenu avec les gouvernements et agences fédéraux, étatiques et locaux à travers le gouvernement des États-Unis. En tant que première usine de fusées autonome et entreprise spatiale de nouvelle génération, Relativity vise à produire une fusée conçue et fabriquée de manière innovante, juste à temps pour la prochaine nouvelle course à l'espace, où les startups ont la possibilité de faire partie d'une toute autre entité inconnue et grande nouvelle frontière compétitive pour l'industrie spatiale privée.

Le post Relativity sécurise un nouveau site de lancement en Californie pour les fusées imprimées en 3D est apparu en premier sur 3DPrint.com | La voix de l'impression 3D / fabrication additive.